Isogossip

Actu Mode, TV, Médias et People
par Samuel Duplessis sur 14/06/2016 � 11:18 PM

Est-ce qu’un parasite du cerveau est responsable des crises de colère au volant ?

Est-ce qu’un parasite du cerveau est responsable des crises de colère au volant ?

Un lien entre le parasite Toxoplasma gondii et les crises de colère a été trouvé.

Les personnes atteintes de trouble explosif intermittent (qui se manifeste par des explosions de colère) sont deux fois plus susceptibles d’avoir été infectés par le parasite, d’après une nouvelle étude :gondiiest un parasite microscopique et il est capable d’infecter pratiquement tous les animaux à sang chaud. Chez l’homme, la plupart des cas sont asymptomatiques. Bien que dans certains cas, une légère fièvre est présente. La maladie peut être dangereuse pour les personnes immunodépressives, chez qui la toxoplasmose peut se développer.

Le parasite se transmet par les excréments de chats. Les gens sont infectés en ingérant involontairement des oocystes microscopiques (les œufs du parasite). On considère, dans les pays développés, que le parasite affecte près d’un tiers de la population.  Le parasite se loge dans le cerveau.

Son lien avec les changements de personnalité et les crises de colère est quelque chose de nouveau. Ce constat a été fait après que les chercheurs ont examiné 358 adultes pour voir si leurs niveaux d’impulsivité et d’agressivité étaient liés à l’infection par le parasite. Différents tests ont été effectués en regardant plusieurs émotions. Les résultats des tests étaient ensuite mis en relation avec les échantillons de sang, pour voir si le parasite était présent.

Les résultats montrent que les gens qui ont été testés positifs pour une exposition antérieure au parasite ont eu des résultats bien plus élevés en terme d’agressivité que ceux qui n’ont pas été infectés (même si parmi ceux qui ont été testés positifs pour la toxoplasmose, certains n’ont pas de problèmes d’agressivité).  Si le parasite est la cause, alors l’explication la plus probable est une altération de la chimie du cerveau causée par l’infection. Scientific American rapporte que des études antérieures ont relié la toxoplasmose avec la schizophrénie, les troubles bipolaires, l’impulsivité et les comportements suicidaires.

Il est important de rappeler que les résultats ne font que démontrer des associations. On ne sait pas si la toxoplasmose est la cause des comportements agressifs ou bien si une personne agressive est plus susceptible d’attraper une toxoplasmose.

Le scientifique qui a dirigé ces études, le Dr Royce Lee, qui travaille à l’Université de Chicago, a révélé au journal anglais The Guardian ce qui cause le trouble explosif intermittent :

« Les déclencheurs sont en général des provocations sociales. Au travail cela peut être une frustration interpersonnelle, au volant cela peut être quelqu’un qui nous coupe la route. « 

Les résultats sont publiés dans le Journal de psychiatrie clinique. L’étude s’intitule «  Infection Toxoplasma gondii : Relation entre les cas d’agressivité parmi des sujets psychiatriques. »

Étiquette

Colère Émotions Infection Parasite Psychologie Rage au volant Ver

Commentaires

Créer un nouveau commentaire