Isogossip

Actu Mode, TV, Médias et People
par Abrielle Heart sur 28/08/2016 � 03:11 AM

Polémique sur le Burkini : Diam’s s’indigne sur Twitter

Diams

Face à une polémique grandissante au sujet du burkini, de nombreuses personnalités ont donné leur avis concernant cette décision de justice. Parmi-elles, l’ancienne rappeuse Mélanie Giorgades plus connue sous le nom de « Diam’s » qui a exprimé son ressenti sur le réseau social du petit oiseau bleu.

Diam’s a fini par réagir au sujet de polémique concernant le port du Burkini (maillot de bain intégral ) sur les plages françaises. L’ancienne rappeuse, convertit à l’islam depuis plus de huit ans n’a pas manqué d’exprimer son ras-le-bol.

Quand Diam’s pousse un coup de gueule :

C’est incontestablement LA POLÉMIQUE de l’été 2016 en France. Le lundi 22 août dernier, le tribunal administratif de Nice a fait paraitre un arrêté anti-burkini. Cette décision qui va l’encontre de la démocratie et des libertés individuelles a fait couler beaucoup d’encre Cette polémique a vite pris une ampleur extraordinaire, et cet arrêté anti-burkini n’a pas tardé à prendre une tournure d’affaire d’état. Élus locaux, politiques, stars… Tout le monde a eu son mot à dire.

Une décision qui enflamme la classe politique :

Le 26 août dernier, le Conseil d’État a essayé de mettre fin à cette polémique en stoppant cet arrêté. Cette décision hors du commun a fait sortir Diam’s de son long silence médiatique.
Désormais mère de famille, et musulmane aguerrie, l’ancienne rappeuse a définitivement abandonné sa carrière d’artiste. Diam’s s’est totalement retirée de la scène médiatique mais cette décision de justice inhabituelle  n’a pu la laisser indifférente. L’interprète de « Confessions nocturnes » se dit indignée et outrée par le fait que le tribunal administratif de Nice ai pris une telle décision dans un pays qui a toujours prôné démocratie et tolérance.

 

Des déclarations sur Twitter :

Sur Twitter Diam’s a manifester son mécontentement en publiant un extrait de sa seconde autobiographie parue l’année dernière.
« A chaque fois qu’on prononce cette phrase au sujet du voile islamique, je me questionne : que signifie s’habiller comme les Français ? Est-ce mettre le béret et les bretelles ? Que cela veut-il dire dans la France d’aujourd’hui ? » elle ajoute « mon corps m’appartient, au même titre que toutes les femmes, et je l’habille comme bon me semble (…) Je porte le voile de mon plein gré et m’étonne encore d’être méprisée pour cela »

Diam’s assure aussi que le port du voila ni un signe de soumission ni une provocation. Il s’agit simplement d’une liberté personnelle « Mon voile n’est pas une provocation, mais le fruit de mon cheminement personnel » .

Étiquette

burkini Diam's polémique Twitter

Commentaires

Créer un nouveau commentaire