Isogossip

Actu Mode, TV, Médias et People
par Abrielle Heart sur 29/06/2016 � 10:29 AM

Microsoft condamné à verser 10 000 $ à une utilisatrice mécontente de Windows 10

Microsoft condamné à verser 10 000 $ à une utilisatrice méconten

La dernière version de l’OS de Microsoft installée sur plus de  300 millions de PC à travers le monde fait couler beaucoup d’encre en ce moment ! Il n’échappe à personne que Microsoft multiplie les techniques pour forcer ses utilisateurs à installer Windows 10 sur leur machine.

La mise à jour de Windows 10  se lance désormais automatiquement sur les ordinateurs des utilisateurs. Cette dernière version sera gratuite jusqu’au 29 juillet prochain.

Technique déloyale de la part de Microsoft :

La dernière version du système d’exploitation de Microsoft  est loin de plaire à tout le monde. D’autant plus que les techniques adoptées par la firme de Bill Gates pour forcer ses utilisateurs disposants de Windows 7 ou Windows  8 à migré vers Windows 10, sont pour le moins déloyales.

La mise à jour de Windows 10 se lance toute seule, sans que l’utilisateur ne puisse refuser  ou annuler l’installation en cours.

La mésaventure de Teri Goldstein :

C’est justement ce qui est arrivé en Californie  à une américaine répondant au nom de Teri Goldstein, étant gérante d’une agence de voyage, son ordinateur est son outil de travail quotidien. Elle affirme avoir refusé la mise à jour de Windows 10 sur son appareil il y a de cela un an, mais malgré cela, du jour au lendemain  la MAJ a eu lieu contre son gré. Les conséquences ont été désastreuses pour la jeune directrice d’une agence de voyage. Bugs à répétition, problèmes d’incompatibilité et d’autres désagréments. Consciente de ses droits elle décide donc de porter plainte auprès de la justice américaine contre le géant Microsoft afin d’être dédommagée et de pouvoir racheter un nouvel appareil. Quelque temps après, le jugement tombe. Miscrosoft est condamné à verser 10 000 $ en tant que dommages et intérêts. La firme de Bill Gates décide de faire appel puis se rétracte, car la demande d’appel s’est avérée être plus longue est beaucoup plus onéreuse que l’amande de 10 000 dollars.

Étiquette

Microsoft Windows 10

Commentaires

Créer un nouveau commentaire