Isogossip

Actu Mode, TV, Médias et People
par Abrielle Heart sur 01/06/2016 � 12:29 PM

Jo-Wilfried Tsongan sous les feux des projecteurs : Partie I

Jo-Wilfried Tsongan

Considéré comme étant l’un des meilleurs joueurs de tennis français, Jo-Wilfried Tsongan ne cesse d’accumuler les récompenses et à gagner en notoriété.

Né le 17 avril 1985 à Mans, le jeune virtuose de la petite balle jaune est issu d’un mariage mixte. De père Congolais et de mère française, Jo, comme il est surnommé se dit être  très attaché à ses origines.

Tennisman dans le sang :

Mordu de sport depuis son plus jeune âge,  Jo-Wilfried Tsongan pratique pendant longtemps le football et le tennis et se fait vite remarquer pour ses capacités sur le terrain et sa détermination.

À l’âge de 14 ans il remporte la célèbre  Copa Del Sol au côté de Richard Gasquet, ainsi son talent se confirme ainsi que  sa détermination pour faire de sa passion son métier .

Tsongan enchaine par la suite les rencontres et entasse les victoires…

Parcours professionnel :

Professionnel depuis 2004, le jeune tennisman   émerge réellement en 2008 lors de son arrivée en  finale du tournoi du Grand Chelem à l’Open d’Aus¬tra¬lie ou il fait sensation par son jeu sensationnel ! Il écarte tour à tour les meilleurs joueurs du moment tels que  Andy Murray,  , Guillermo García-López , Sam Warburg ou encore Mikhail Youzhny . Le géant mondial  Rafael Nadal rapporte même avoir eu l’impression de jouer contre une « avalanche qu’il ne pouvait pas arrêter » il perd cependant la finale contre le géant Novak Djokovic.

À l’issue de ce tournoi il se retrouve propulsé sur les devants de la scène et remporte la même année le très coté  Masters de Paris

Suite à ses prouesses il gagne pas moins de 20 places sur le classement ATP (Association of Tennis Professionals) et est ainsi propulsé de la trente-huitième (38) place vers la dix-huitième (18). Toutes ces distinctions lui  permettent  de devenir numéro 1 français.

 

Des nouvelles de « Jo » :

Cette année, le compétiteur  se  qualifie pour les demi-finales de Roland-Garros mais se retrouve malheureusement contraint d’abandonner suite à une sévère blessure à la cuisse  alors qu’il affrontait le Letton Ernests Gulbis.

Le joueur parait assez déçu de ce coup dur mais ne baisse pas les bras pour autant !

« Le forfait ? En fait, on ne le digère pas vraiment. Ça restera un moment, une cicatrice dans mon parcours. Après, le plus important pour passer au-delà de ça, c’est d’aller de l’avant. Et aller de l’avant, c’est surtout bien analyser le pourquoi du comment. Savoir quelles ont été les raisons de cette blessure à Rome. Si je me suis fait mal, c’est qu’à un moment, forcément, j’ai mal géré certaines choses. Je vais certainement passer une IRM demain (aujourd’hui). Dans la vie de tous les jours, ce n’est pas douloureux, non. En revanche, je me teste quand même de temps en temps dans la journée pour savoir comment ça évolue » annonce le joueur lors d’une interview  accordée L’Équipe,

 

Étiquette

Jo-Wilfried Tsonga Tennis

Commentaires

Cet article tombe bien avec la période Roland Garros!!

Exactement!

Créer un nouveau commentaire