Isogossip

Actu Mode, TV, Médias et People
par Abrielle Heart sur 09/08/2016 � 12:44 PM

Étouffée par un sachet de thé dans un CHSLD, sa famille réclame 180 000$ de dédommagement

CHSLD

La famille d’une vielle dame de 86 ans décédée dans un centre d’hébergement et de soins de longue durée réclame un dédommagement d’une valeur de 180 000 dollars suite au décès de leur grand-mère étouffé par un sachet de thé.

Cette histoire a vite fait le tour du monde ! Ça c’est passé le 11 janvier dernier, Alice Picard une retraité de 86 ans est décédé, étouffée par un sachet de thé lors d’un repas alors qu’elle séjournait dans un CHSLD (centre d’hébergement et de soins de longue durée) de Fargy, à Beauport.

Qu’est-ce qu’un CHSLD ?

Un CHSLD est un centre d’hébergement et de soins pour les personnes malades et / ou âgées qui sont en perte d’autonomie et qui nécessitent un suivi permanent. Le plus souvent ces personnes ont besoin d’être encadrées tant d’un point de vue médicale (prise de médicament, hygiène corporelle, contrôle de santé) que d’une point psychologie (suivi psychologiqu, soutient moral…)

180 000 dollars de dommages et intérêts :

Les descendants de la défunte réclament la coquette somme de  180 000 $ au centre qui l’accueillait , ces proches dénoncent une grave négligence. D’après les petits-enfants de la dame, cet incident aurait très bien pu être évité. D’autant plus  que les personnes accueillies dans les CHSLD sont des personnes le plus souvent malades, en perte d’autonomie et qui ont besoin d’une attention permanente.
«Elle ne devrait pas être décédée ma grand-mère, même si elle souffrait d’Alzheimer» affirme un membre de la famille de la victime.

Détails de l’accident :

Le personnel soignant du centre est parvenu à extraire le sachet de thé de la gorge de la défunte puis l’ont transportée en urgence à l’Hôtel-Dieu de Québec où elle séjourna pendant cinq jours avant de rendre l’âme suite à une pneumonie d’aspiration. D’après le personnel soignant ce décès aurait pour cause l’état très affaibli de la patiente.
Selon les proches de la veille dame, ce drame est la conséquence d’une négligence de la part du personnel du CHSLD surtout que cette résidente était atteinte de la maladie d’Alzheimer et était très affaiblie et n’avait plus tous ses réflexes.

La famille de défunte a choisi de poursuivre en justice le centre d’hébergement et de soins de longue durée de Fargy soulevant une mort dans des circonstance «disgracieuses et éprouvantes» tout en soulignant que ce drame aurait pu être évité si le personnel était plus vigilant et attentif envers les patients. Les descendants d’Alice Picard réclament également un dédommagement d’une valeur de 180 000 $

Étiquette

Canada CHSLD thé

Commentaires

Créer un nouveau commentaire