Isogossip

Actu Mode, TV, Médias et People
par Abrielle Heart sur 19/11/2016 � 11:17 PM

Le coup de foudre amical, ça existe vraiment !

deux_amis

On parle souvent d’amour au premier regard, de coup de foudre et d’alchimie. Mais qu’en ai-il de l’amitié ? Le mécanisme qui s’opère lorsqu’on tombe amoureux d’une personne est-il le même que celui de l’amitié ? Une équipe de chercheurs ont répondu à cette question.


C’est bien connu, la première impression que l’on a d’un individu est toujours déterminante.
Cette sensation que l’on considère souvent comme intuitive est en fait un processus lancé par notre cerveau pour nous aider à choisir nos amis. La science s’est penchée sur ce sujet et très sincèrement les résultats sont impressionnants.


Sans le vouloir, on juge souvent les inconnues de manière hâtive…
En effet, le cerveau humain met moins de 30 secondes pour juger si une personne est susceptible ou non de devenir notre amie. Cette faculté impressionnante ne serait autre que le résultat d’une réaction chimique, c’est du moins ce que s’accorde à dire une équipe de chercheurs en psychologie. L’éminente journaliste scientifique Karla Starr a récemment publiée un article dans lequel elle explique de manière détaillée le mécanisme qui permet à notre cerveau de choisir nos amis. Cette prise de décision , aussi intuitive qu’elle puisse paraitre résulte en fait de dizaines de réactions chimiques qui ont lieu dans notre cerveau à cet instant précis.

Explication scientifique :

En effet, à chaque nouvelle rencontre notre cerveau balaye très rapidement toutes les caractéristiques de cette nouvelle personne et entre ensuite dans une phase de suractivité, pendant cette phase deux zones principales du cerveau interagissent entre-elles La première zone n’est autre que l’amygdale, aussi appelée complexe amygdalien cette partie du cerveau régit nos émotions aussi diverses qu’elles soient, sans elle nous n’aurions pas la capacité de ressentir et de percevoir chez les autres certaines émotions.
La seconde zone est appelée cortex cingulaire postérieur, cette partie gère plutôt la prise de décision et l’évolution de nos choix. L’interaction entre ces deux zones cérébrales serait à l’origine de notre jugement.
Très souvent, il arrive qu’on sente déjà des affinités avec une personne à peine quelques secondes après l’avoir vu pour la première fois. Communément, on parle de feeling et on se contente de dire que « le courant passe naturellement » avec cette personne, et c’est souvent les amitiés qui commencent de cette manière qui durent le plus longtemps.
Le professeur en psychologie Michael Sunnafrank affirme que «si vous pensez que vous n’allez pas vous entendre avec une personne, vous allez faire en sorte que votre relation ne se développe pas. À l’inverse si votre impression est agréable, vous allez vous comporter positivement pour cette nouvelle relation à venir».

Étiquette

amitié Coup de foudre science sentiments

Commentaires

Créer un nouveau commentaire